Griet Deleener: l'histoire

 

A l’âge de 7 ans j’étais disparue de la maison.
Maman m’a retrouvé  assise au milieu des champs ou je sculptais un bonhomme en
terre… J’ai répondu à ma mère, inquiète, que je créais « L’HOMME ».
 
Les couleurs, le mouvement créé par le vent et les formes dans la nature
m’éveillaient depuis mon très jeune âge et le tactile, le manuel resteraient très
présent dans toute ma vie.
Mes 20 ans vécus en République Démocratique du Congo (Kinshasa) m'ont
approfondi la vision sur la vie et fortement influencé la perception des choses qui
nous entourent. L’Afrique ne m’a pas seulement fait découvrir les multi-facettes de
l’homme mais aussi, m’ont donné la joie des couleurs et le rythme des formes. Mon
esprit s’est rempli, comme une bibliothèque, avec des croquis, des ‘photos’, des
impressions et des ressentis. Toute ma vie j’expérimente mentalement des
techniques, des mise en place, je compose et je décompose.
En 2010 j’ai eu l’opportunité de réaliser, de créer, d’exprimer ce bagage mental. Je
me tournais, comme une évidence, vers la terre.
En 2013 je découvre la peinture qui me confronte avec d’autres dimensions,
mouvements et ceux-ci m’offrent la magie des couleurs. C’est désormais ces deux
mondes qui font partie de mes gestes et créations.
Mais l’esprit reste toujours chercheur et a besoin de remplir des lacunes ressenties
dans la mise en place des mouvements et couleurs, aussi bien dans la terre que
dans la peinture.
En 2017 le métal se mélange avec la terre et donne une nouvelle profondeur
d’expression.
En 2018 je découvre l’encaustique qui m’offre une fusion de la sculpture et la
peinture. Le feu devient mon conducteur dans la création.

Griet Deleener: The history

 

At the age of 7, I was reported missing.
Finally mom found me sitting in the middle of the fields, where I was modeling. I answered my
mother, worried, that I created “THE Man”


The colors, the movement created by the wind and the forms in nature aroused me since my very
young age and the touch, the manual would remain very present in all my life
My 20 years lived in the Democratic Republic of Congo (Kinshasa) deepened my vision of life and
strongly influenced the perception of things around us. Africa has not only made me discover the
multi-facets of man but also, gave me the merriment of the colors and the rhythm of the forms.
My mind filled up, like a library, with sketches, ‘pictures’, impressions and feelings. All my life I
mentally experiment techniques, setting up, I compose and I break down.
In 2010 I had the opportunity to realize, to create, to express this mental baggage. I turned, as a
matter of course, towards clay and modeling.
In 2013 I discovered painting that confronts me with other dimensions, movements and it offers
me the magic of colors.
It is now these two worlds that are part of my gestures and creations.
But the mind is always a researcher and, restless, I feel the need to fill the gaps felt in the
complicity between movements and colors, both in clay and in painting.
In 2017 the metal mixes with the clay and gives a new depth of expression.
In 2018 I discovered the encaustic that offers me a fusion of sculpture and painting.
Fire becomes my driver in creation.

© 2016 Griet Deleener